Les Elus – La prophétie d’Akus ~ Egérie

Les élusÀ retrouver ici

Auto-publication ~ 2016

266 pages ~ Jeunesse / Fantasy

Résumé :

José, Marie et Lucie ont 20 ans. Lors d’un été caniculaire, rien ne les avait préparés à ce qu’ils allaient vivre. Pris au piège d’une forêt étrange, ils vont y découvrir une maison abandonnée qui cache un grand secret.
Entraînés dans un autre monde par une relique magique, ils se retrouvent séparés. Dans leur quête pour se retrouver, ils apprendront que cette forêt, cette maison, cette relique ne les ont pas piégés au hasard. Une antique prophétie avait annoncé leur venue au temps d’un passé oublié.

Le puissant Mage noir Ramalack, oeuvre pour plonger le Troisième monde dans le chaos et les ténèbres en imposant sa domination.

José, Marie et Lucie sont seuls à pouvoir sauver son étrange peuple de la magie du sorcier et de sa horde de créatures maléfiques. Mais avant de se retrouver, avant d’accomplir la prophétie, il leur faudra affronter nombre de périls et créatures mythiques

Mon avis :

Par où commencer ? Tout d’abord, merci à l’auteure Egérie de m’avoir proposé son livre en SP.

Ensuite, bienvenue au Pays des créatures mythologiques et légendaires. José, Lucie et Marie, cousin et jumelles, tous trois dans la vingtaine, partent en exploration dans la forêt et découvrent une maison cachée dans les bois. Les trois amis y trouvent une relique oubliée et les voilà propulsés dans un nouveau monde. Les péripéties s’enchaînent pour les protagonistes qui se voient séparés dans le Troisième Royaume. Pour se rejoindre, ils devront affronter maints et maints dangers. Heureusement, la relique leur a donné des pouvoirs à chacun. Pouvoirs qu’ils devront utiliser à bon escient pour sauver leur nouveau monde et leurs nouveaux amis.

L’auteure nous présente un univers riche en créatures, nains, fées, elfes… et une flore toute aussi utile pour les protagonistes. On n’a pas le temps de s’ennuyer, les péripéties s’enchaînent pour notre plaisir. La plume de l’auteure est délicate même si j’ai noté des fautes par-ci, par-là. Les mots sont justes et bien maniés dans cette histoire.

  Je suis admirative devant votre façon de vivre. Chaque habitant apporte son travail, son savoir-faire aux autres et est valorisé pour ce qu’il fait. Tout le monde est important aux yeux de tous. Vous êtes vraiment très civilisés.
— Ça n’est pas ainsi chez toi?
— Malheureusement, non. Là d’où je viens, chacun se bat pour faire sa place et les plus forts écrasent souvent les plus faibles.
— C’est une horrible contrée que la tienne!

Par contre, au début de l’histoire, les dialogues entre les trois amis m’ont semblé en décalage avec leur âge. Je pensais avoir affaire à des gamins de douze ou treize ans qui ne savaient que se chamailler. Heureusement, une fois dans le nouveau monde, le ton change. Ils rencontrent chacun une personne du sexe opposé pour les aider. Ça m’a un peu dérangée d’ailleurs. Pourquoi pas deux filles pour combattre ensemble ? Ou deux garçons ? J’ai trouvé ça un peu dommage de faire des couples mixtes pour chacun.

José, Lucie et Marie vont ensuite apprendre à développer leurs capacités physique, intellectuelle et magique. Cela leur permettra de faire face à la prophétie. Enfin, ils partiront chacun vers la Cité pour se rejoindre et affronter ensemble les terribles dangers qui menacent l’équilibre du monde magique.

♥ Il est important que vous preniez conscience d’une chose jeunes amis, reprit Irminsul. Le Mal ne peut disparaître et il est illusoire de le croire. Qu’on le veuille ou non, il participe au maintien de l’équilibre universel. Cela peut vous paraître étrange et même surprenant, c’est d’ailleurs une pensée des plus désagréables, mais on doit s’efforcer d’admettre que, d’une certaine manière, on a besoin de lui.

L’auteure nous présente un univers bien construit, peuplé de créatures anciennes qui sommeillent dans des grottes, dans des arbres ou même sous terre. C’est très agréable de voir les possibilités qu’offrent son monde, mais, j’ai eu parfois l’impression que ça en faisait trop. Chaque « couple » rencontre plusieurs entités magiques, certaines magnifiques et gentilles, d’autres moins…  C’est un plus que de nous faire découvrir toutes les facettes de son univers, mais je ne sais pas, peut-être le fait d’avoir séparé les chapitres (un par protagoniste) a rendu la chose plus longue en quelque sorte pour moi. Pourtant j’ai aimé retrouver chaque personnage juste pour lui dans les chapitres.

Un tome 2 est certainement prévu, vu la fin sur laquelle l’auteure nous laisse ! Grrr ! Bien envie de savoir la suite !

Points positifs : C’est une lecture qui m’a plu. Un univers riche et varié. Des personnages attachants. Une plume agréable à lire.

Points négatifs : Les fautes. Les dialogues du début (et qui sont bien mieux par la suite !). Les « couples » garçon-fille.

L’avez-vous lu? Qu’en avez vous pensé?

Prêt-es pour le Tome 2?

4 commentaires sur « Les Elus – La prophétie d’Akus ~ Egérie »

    1. J’étais un peu mitigée avec les fautes et le fait que ça soit des couples mixtes (plus José qui obtient le médaillon de la force ^^) mais bon, l’univers est très bien et je lirai le tome 2 avec plaisir 😉
      C’est quoi ton prochain fantasy??

      J'aime

      1. Oui, après c’est un peu plus jeunesse je pense que les autres fantasy que j’ai pu lire. Les fautes j’en ai relevé mais j’en fais aussi hihi alors je suis mal placée pour parler 🙂 Mon prochain c’est un SP qui est plus adulte, une auteure sur simplement pro également : « L’héritier du destin » et pour le moment c’est sympa 🙂

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s